Chez MiMi

Bienvenue Chez Moi..

Salut les ami(e)s je suis de retour, je tiens à méxcuser pour mon absence, twahachtkoum bezaaaaaaaaffff , gros bisous à toute et à tous.. "Admina"

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Bricoler loisir ou utile ?

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Bricoler loisir ou utile ? le Mar 2 Mar - 2:39


Tout bon bricoleur possède une boîte à outils complète. Si la panoplie varie d’un bricoleur à l’autre et s’il est impossible d’être exhaustif sur le sujet tant l’outillage est varié et spécifique, voyons quels sont les indispensables…

Les instruments de mesure Le mètre pliant (jusqu'à 8 m) est pratique à emporter. Il est pourvu, à son extrémité, d'un petit crochet qui se fixe à l'objet à mesurer. Un système de blocage automatique évite le retour impromptu du ruban. La règle de maçon est une latte de métal parfaitement droite, parfois biseautée, et non graduée. La règle s'utilise pour tracer ou faire des incisions en ligne droite (ex. moquette). Elle permet aussi de vérifier si une surface est bien plane. Le niveau à bulle est muni de 3 fioles (petits tubes contenant un liquide et une bulle d'air). Lorsque la bulle d'air se trouve exactement entre les repères, la surface est parfaitement horizontale (ou verticale). Plus le niveau à bulle est long, plus la mesure sera précise. L'équerre sert à marquer ou à vérifier les coupes angulaires. C’est l'instrument indispensable pour vérifier l'angle d'un bout de bois, pendant le rabotage, par exemple.

Les marteaux Le marteau de menuisier est pourvu d’une panne effilée qui permet d'enfoncer des petits clous dans le bois jusqu'à ce qu'ils "prennent". Ensuite, vous les clouez avec le bourrelet (partie percutante du marteau). Tenez toujours le bout du manche: cela augmente la puissance de frappe. Le marteau à panne fendue fait aussi fonction de tenaille pour ôter les clous. La masse sert à donner des coups appuyés, sur un burin par exemple. La force de frappe est beaucoup plus élevée que celle d'un marteau ordinaire car le poids de la tête est plus important. On utilise un maillet en bois ou en caoutchouc dans les cas où le marteau en acier risque d'abîmer soit le matériau, soit l'outil ! En effet, lorsque vous enfoncez un clou, vous risquez de détériorer la surface du bois. Utilisez un chasse-clou dont le diamètre est un peu plus petit que celui du clou. Vous pourrez ainsi sans dommages enfoncer la tête du clou dans le bois.

Les pinces et clés Les tenailles servent à arracher des clous et peuvent faire office de pince coupante. La longueur des poignées conditionne la force développée. La pince multiprise à crémaillère a des mâchoires arrondies et dentées. Cette dernière est très utile pour les travaux de plomberie (serrer des robinets, des tuyaux,...). La pince universelle est la combinaison d'une pince plate, de tenailles et d'une pince à crémaillère. Elle peut dévisser des vis cassées et tenir des éléments de diamètre réduit. Les deux mâchoires affûtées permettent également de sectionner du fil électrique. Enfin, les clés plates servent à serrer et desserrer les boulons et les écrous. La fourche doit correspondre parfaitement au boulon ou à l'écrou, sinon elle risque d'endommager les bords. Si vous n'avez pas la clé adéquate, utilisez une clé à molette.

Pour couper et scier Une scie égoïne vous permet de scier toutes sortes de bois et de panneaux. Souvent, les scies égoïnes ont une denture universelle, pratique pour écourter mais qui vous permet aussi de refendre. La scie à dos se caractérise elle par une bande d'acier sur son dos qui est sensiblement plus épaisse que la lame rectangulaire. Cette bande maintient la lame bien droite et permet une découpe très nette. La scie à onglet est une petite scie à dos qui sert avant tout à scier des fines lattes ou des baguettes… Contrairement à une scie pour bois, la scie à métaux a les dents dirigées vers l'avant. La mini-scie est parfois plus pratique dans les endroits difficiles d'accès. Ces scies coupent le métal mais aussi les matières synthétiques (gouttières). Enfin, le cutter, dont la lame droite coupe le cuir, le papier, le carton ou le plastique vous sera utile en toutes occasions !

Pour visser et forer Utilisez toujours un tournevis adapté à la fente de la vis. Un tournevis à pointe réversible (droite d'un côté, cruciforme de l'autre) s'adapte à différents types de vis. La tige du tournevis d’électricien, souvent longue et cylindrique, est recouverte d'un manteau de plastique isolé, pour pouvoir travailler en toute sécurité ! La vrille est bien pratique dans les endroits difficiles d'accès, là où les perceuses n'arrivent pas. Son utilisation première est de préparer l'avant-trou pour une vis. Une perceuse/visseuse peut faire beaucoup plus que forer ou visser. Outre les forets et embouts de vissage, de nombreux accessoires permettent de polir, scier, ou encore aiguiser ! Vérifiez cependant que l'appareil est suffisamment puissant pour effectuer ces tâches plus lourdes. Enfin, pour des vis de moyenne grandeur, le tournevis à pointe carrée permet de faire un avant-trou dans le bois : un pré-forage est alors superflu. La pointe acérée permet aussi de marquer ou de poinçonner les matériaux.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum